Modes de production

L’élevage de porcs en plein air

Porc elevage en plein air 1

La France compte 20 000 élevages de porcs. Il existe 3 systèmes d’élevage pour les porcs : en bâtiment sur caillebotis, en bâtiment sur paille, en plein air. En fonction de ses aspirations et des caractéristiques de son exploitation (ancienneté, surface, nombre de personnes, climat…), l’éleveur fait le choix de l’un ou l’autre mode d’élevage. Il peut également combiner élevage sur paille et élevage sur caillebotis, ou encore bâtiments et accès extérieur pour les animaux. Il peut également varier selon les stades : naissage en plein air avec les truies, engraissement des porcs charcutiers en bâtiment.

Porc elevage en plein air 2 Porc elevage en plein air 3

Dans ces élevages, les porcs sont élevés à l’extérieur. Le porc étant un animal sensible aux variations de température, il doit être protégé du froid et de la chaleur. L’éleveur dispose alors des abris paillés à l’intérieur et surmontés d’une toiture en tôle. Il met également en place des clôtures de protection contre la faune sauvage. Ce système d’élevage nécessite de disposer de surface de terres suffisantes pour assurer une rotation des parcelles. L’élevage de porcs en plein air est souvent lié à des démarches qualité spécifiques.

 

Porc elevage en plein air 4 Porc elevage en plein air 5

Commentaires (0)
1 Star2 Stars3 Stars
Loading...
Partager cet article >>

Modes de production

Le bœuf fermier : une certaine idée de la qualité

boeuf fermier vendée qualité

Avoir une bonne viande dans l’assiette n’est jamais le fruit du hasard. C’est un long processus de la fourche à la fourchette.

En faisant naître la bête sur l’exploitation, en se chargeant lui même de son élevage et en assurant sa croissance lente, le paysan a une parfaite maîtrise de la qualité du début à la fin.  Dans le respect du cahier des charges Label Rouge, il la nourrit avec une alimentation 100 % naturelle et majoritairement issue de l’exploitation. Tout cela permet de réduire au maximum les risques de maladie et optimise la traçabilité.

Au quotidien et grâce à des installations conçues spécifiquement, l’agriculteur met tout en œuvre pour garantir le bien-être et le confort de l’animal. Ainsi le mode d’élevage traditionnel respecte le cycle prairie-étable et permet aux bêtes de profiter à plein des douceurs du territoire vendéen : nature des sols optimale, conditions climatiques idéales, l’altitude favorable…. Tout est réuni !

Au final, c’est l’addition de tous ces facteurs qui confère au bœuf fermier de Vendée une qualité gustative supérieure, et ce quelque soit le morceaux choisi !

Caractéristiques certifiées

  • Viande bovine de races à viandes
  • Animaux nés et élevés dans la même élevage
  • Nourri avec des fourrages et céréales provenant au minimum à 80 % de l’exploitation
  • Age à l’abattage compris en 30 et 96 mois
  • Maturation minimale de 10 jours pour les pièces à griller et à rôtir conservés sur os, à l’exception de la hampe, du filet et de l’onglet

Un atout pour la Vendée

La production bovine est l’un des moteurs économiques du territoire vendéen depuis toujours. Il en façonne le paysage avec des exploitations de toute taille et un aménagement paysager adapté à une culture de qualité.

Les chiffres clés

  • 650 élevages
  • 3 groupements de producteurs
  • 3 abattoirs
  • 5 entreprises commerciales
  • 2500 animaux abattus par an
  • 1200 tonnes de viande commercialisées en Label Rouge Fermier de Vendée en boucherie
Commentaires (0)
1 Star2 Stars3 Stars
Loading...
Partager cet article >>

Modes de production

L’élevage de porcs en bâtiment sur litière

elevage de porc litiere 1

La France compte 20 000 élevages de porcs. Il existe trois systèmes d’élevage pour les porcs : en bâtiment sur caillebotis, en bâtiment sur paille, en plein air. En fonction de ses aspirations et des caractéristiques de son exploitation (ancienneté, surface, nombre de personnes, climat…), l’éleveur fait le choix de l’un ou l’autre mode d’élevage. Il peut également combiner élevage sur paille et élevage sur caillebotis, ou encore bâtiments et accès extérieur pour les animaux.

L’élevage de porcs en bâtiment sur litière

Comme pour l’élevage sur caillebotis, les porcs sont élevés dans des bâtiments à une différence près : le sol n’est pas ajouré mais bétonné et recouvert d’une litière. Cette litière, faite la plupart du temps de paille, peut également être constituée de sciure ou de copeaux de bois. Ce type d’élevage nécessite d’avoir suffisamment de paille disponible et demande davantage de main d’œuvre car la litière doit être changée régulièrement pour conserver un espace suffisamment propre aux animaux. Ce système est souvent lié à des démarches qualité spécifiques.

elevage de porc litiere 2

elevage de porc litiere 4

elevage de porc litiere 3

Commentaires (0)
1 Star2 Stars3 Stars
Loading...
Partager cet article >>